December 7, 2021

The World Live Breaking News Coverage & Updates IN ENGLISH

The World Live Breaking News Coverage & Updates IN ENGLISH

Communiqué conjoint : Dialogue franco-indien sur la lutte contre le terrorisme (16.11.21)

4 min read
, Communiqué conjoint : Dialogue franco-indien sur la lutte contre le terrorisme (16.11.21), The World Live Breaking News Coverage & Updates IN ENGLISH
Share This :
, Communiqué conjoint : Dialogue franco-indien sur la lutte contre le terrorisme (16.11.21), The World Live Breaking News Coverage & Updates IN ENGLISH
, Communiqué conjoint : Dialogue franco-indien sur la lutte contre le terrorisme (16.11.21), The World Live Breaking News Coverage & Updates IN ENGLISH

La France et l’Inde ont tenu la 15ème réunion de leur Groupe de travail bilatéral sur la lutte contre le terrorisme à Paris, le 16 novembre 2021. Philippe Bertoux, Directeur des Affaires stratégiques, de sécurité et du désarmement au ministère français de l’Europe et des affaires étrangères, et Mahaveer Singhvi, Joint Secretary chargé de la lutte contre le terrorisme au ministère indien des affaires étrangères, étaient à la tête des deux délégations interministérielles composées de hauts fonctionnaires et d’experts pour évoquer la coopération bilatérale en matière de lutte contre le terrorisme, pierre angulaire du partenariat stratégique entre la France et l’Inde, en particulier dans la région Indopacifique.

Organisée au cours d’un mois qui marque à la fois le sixième anniversaire des attentats de novembre 2015 à Paris et le treizième anniversaire des attentats de novembre 2008 à Bombay, cette rencontre a permis à la France et à l’Inde d’exprimer leur solidarité vis-à-vis toutes les victimes, de réaffirmer leur condamnation sans équivoque du terrorisme sous toutes ses formes et manifestations, y compris le terrorisme transfrontalier, et de partager leur détermination à faire front commun dans la lutte contre le terrorisme international. Les deux parties ont souligné la nécessité pour tous les pays de veiller à ce que les territoires sous leur contrôle ne puissent être utilisés pour planifier ou lancer une attaque terroriste contre tout autre pays, abriter ou former des combattants terroristes. Ils se sont livrés à un échange de vues sur les menaces posées par les entités et les individus terroristes sanctionnés par l’ONU et ont souligné la nécessité de prendre des mesures concertées contre tous les réseaux terroristes, y compris al-Qaida et ISIS/Daech, ainsi que Lashkar e-Tayyiba (LeT), Jaish-e -Mohammad (JeM) et Hizb-ul Mujahideen, etc., notamment en veillant à ce que les auteurs d’attentats terroristes soient systématiquement et rapidement traduits en justice. Les deux parties ont également échangé leurs points de vue sur l’utilisation des mesures d’entrave contre les individus et entités terroristes en tant qu’outil de la lutte anti-terroriste. Elles ont en outre présenté leurs priorités et procédures respectives pour poursuivre et appliquer les sanctions contre des entités et des individus terroristes.

Les deux parties ont partagé leur évaluation de l’évolution de la menace terroriste sur leur territoire respectif et dans leur environnement régional. Elles ont également souligné la nécessité de veiller à ce que le territoire afghan ne puisse devenir une source de radicalisation et de terrorisme au niveau régional ou mondial et qu’il ne soit plus jamais utilisé pour menacer ou attaquer d’autres pays, abriter, recruter ou former des terroristes, et planifier ou financer des attaques terroristes, conformément à la résolution 2593 (2021) du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Les deux parties ont procédé à un tour d’horizon des différents axes de coopération dans le domaine de la lutte contre le terrorisme ainsi que contre les trafics d’armes et de stupéfiants. Elles ont exprimé leur volonté de continuer à partager des informations en matière de lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent, de lutte contre le financement du terrorisme, de prévention de l’utilisation d’Internet à des fins terroristes ou d’extrémisme violent, en agissant contre les entités et individus placés sous sanctions internationales.

Les deux parties se sont engagées à travailler en étroite collaboration pour relever ces défis et ont évoqué les moyens d’approfondir les échanges entre leurs agences compétentes respectives afin de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

Les deux parties ont également évoqué les moyens de renforcer la coopération en matière de lutte contre le terrorisme dans les enceintes multilatérales, y compris au sein de l’ONU, en s’appuyant sur la présence de l’Inde au Conseil de sécurité pour l’exercice biennal 2021-2022, ainsi qu’au sein du Groupe d’action financière international (GAFI). Ils ont en outre rappelé leur volonté de se coordonner activement en vue de la préparation de la troisième édition de la conférence internationale « No Money for Terror » qui sera organisée par le Gouvernement indien.

Il a été décidé que la prochaine réunion du Groupe de travail bilatéral sur la lutte contre le terrorisme se tiendrait en Inde en 2022 à une date mutuellement convenue.

Share This :
Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.